N°3

Un peu plus tard dans la journée : 

« Quand comptez-vous l’informer de la disparition des deux gus ? 

« Chaque chose en son temps, Magloire. 

Mrs Black déambulait dans la rue piétonne, profitant du beau temps tandis que l’avocat réajustait ses lunettes de soleil. 

 

« Et pour le type interné à l’hôpital psychiatrique ? Vous savez, celui dans le quartier haute-sécurité… insista-t-il. 

« Si Monsieur Fortuna est moitié aussi chanceux que ce qu’il prétend, il le découvrira bien par lui-même. 

Elle s’arrêta soudain, pensive. 

« Quelle impression vous a fait ce jeune homme, Magloire ? 

« Et bien… 

« A moi, il m’a semblé s’ennuyer, poursuivit-elle sans attendre sa réponse. Puis, reprenant sa marche, elle ajouta : 

« Une chance que je lui propose cette mission stimulante, ne croyez-vous pas ? 

 

Devant son air interdit, elle éclata d’un rire sonore, bien peu distingué. 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Maudits |
La Main Multiple Editions |
Paraphes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | petits poèmes pour des CE
| maximelanger
| Népenthès