Quand Cixi imagine Jerry

Jérémie Fortuna est un personnage qui traine dans les recoins de mon imagination depuis plusieurs années maintenant. Longtemps aussi consistant qu’un ectoplasme, il s’est subitement étoffé à la faveur de… je ne sais trop quoi en fait !

En vérité, tout ce que je sais, c’est que le concept du chanceux looser dans l’âme (et vice versa) me fait rire toute seule aux moments les plus incongrues ces derniers temps. Surtout en voiture, allez savoir pourquoi.

J’ai donc décidé de mettre un peu d’ordre dans mes idées et de les coucher au fur et à mesure sur ce blog, histoire que mes proches ne s’inquiètent pas trop pour ma santé mentale d’une part et de les faire rire un peu - eux ou tout autre lecteur égaré ici – d’autre part.

« Jerry Fortuna et le Club de la Dernière Chance » est un « truc » sans prétention inspiré de mes parties de jeu de rôle de Cthulhu (aaaaah le mythe !). Garett, le détective privé de Glen Cook n’y est peut être pas totalement étranger non plus.

Vous êtes les bienvenus.

Bonne lecture à tous (^_^)

Publié dans : ||le 23 août, 2011 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Maudits |
La Main Multiple Editions |
Paraphes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | petits poèmes pour des CE
| maximelanger
| Népenthès